<     RETOUR

L’agriculture en 2030 : retour sur la learning expedition

Retour sur la découverte des enjeux de demain, de la fourche à la fourchette.

Les 3, 4 et 5 octobre, nous sommes partis à la rencontre des nouveaux acteurs de la transition agricole et alimentaire.

Une exploration locale, apprenante et dépaysante

La production de matières premières alimentaires représente à la fois un enjeu colossal en termes d’impact environnemental (près de 20% de l’empreinte carbone des entreprises de notre écosystème d’adhérents, et notamment sur l’élevage), et également la plus vaste zone d’opportunités de connexion au vivant et de régénération.

Face à ce constat, Acts and Facts a proposé une learning expedition autour de la transition agricole et alimentaire. La thématique abordée “2030, À quoi ressemblera l’agriculture en France ?” avait pour objectif d’explorer les enjeux et l’avenir pour les pratiques, les acteurs et l’alimentation de demain.

Le groupe - 12 personnes venant de chez Auchan, Creadev, Nhood et Acts and Facts - a pu suivre un programme co-construit avec TerraTerre : 10 initiatives dans la région lilloise, à Paris et au cœur des Yvelines.

L’expédition de 3 jours a respecté un esprit cohérent avec la thématique en privilégiant une destination proche, une mobilité douce et une démarche de reconnexion au vivant, en étant le plus possible dans les zones de production et au contact des agriculteurs.

Des enjeux et des solutions qui font revenir aux fondamentaux

Au-delà du constat de la situation, ce sont les enjeux de l’agriculture qui ont fait l’objet de notre exploration. Arnaud Daguin, chef cuisinier et fondateur du mouvement “Pour une Agriculture du Vivant” les résume ainsi :

“Nous avons besoin d’une agriculture qui, par ses propres pratiques :

Les initiatives rencontrées - la ferme des frères Côtes, le collectif Récoltes & Nous, Etika Spirulina, TerraTerre, la ferme du Vinage, Kuupanda, M2i, Neofarm, FermesEnViE et Hectar - nous ont donné un panorama des solutions favorables à une agriculture qui respecte le vivant.

Le groupe a également eu l’occasion de découvrir le projet de pôle agricole et alimentaire développé par Nhood et Auchan, avec l’accompagnement de Foodbiome.

Enfin, Hectar et Ver de Terre production ont également apporté des éléments de compréhension des mécanismes et de la santé des sols, indispensable pour repenser notre façon de cultiver de manière régénérative.

Envie d’en savoir plus ?

Le groupe a partagé en visio son retour d’expérience le 5 décembre. Vous pouvez retrouver le replay ici : découvrez les enseignements et les opportunités imaginées suite à cette exploration (notamment la présentation du projet développé avec Foodbiome).

Ce qu’il ne faut pas rater :

Si vous souhaitez nous solliciter pour un projet de learning expedition ou en lien avec la transition agricole, contactez-nous à contact@actsandfacts.org

RETROUVEZ AUSSI NOS ARTICLES SIMILAIRES

PAROLE D'EXPERTS

Mar 2024

"Vers la Neutralité Carbone en 2050 : Les Enseignements Clés du Nouveau Rapport de l'ADEME"

Le rapport de l'ADEME présente 4 scénarios pour atteindre la neutralité carbone en 2050, soulignant l'importance de la sobriété et de l'adaptation.

ÇA BOUGE

Jan 2024

La démarche volontaire de concertation des parties prenantes chez Voltalia

L’intégration des attentes des parties prenantes au cœur du développement de chaque projet.

ÇA BOUGE

Jan 2024

Ceetrus, une transformation du patrimoine foncier avec et pour le vivant

Etienne Dupuy, CEO de Ceetrus, nous présente le nouveau cadre d'impact défini par Ceetrus.

ÇA BOUGE

Jan 2024

3 Brasseurs nous expliquent leurs démarches d’éco-conception des recettes et de la bière. 

3 Brasseurs, avec Rizoa, a réduit l'impact environnemental de ses bières et recettes grâce à une démarche d'éco-conception.