<     RETOUR

We Play Circular by Decathlon

Et si louer était plus intéressant qu’acheter ? Decathlon Belgique relève le défi de la circularité !

Avec cette nouvelle offre, Decathlon Belgique prend un virage serré mais prometteur. Dans la presse, Decathlon est comparé à Netflix ou à Spotify, un modèle bien différent de celui que nous lui connaissions jusqu’à présent.

We Play Circular, structure interne à Decathlon Belgique et dirigée par Luc Teerlinck, ouvre la voie d’une économie poussée de la circularité pour l’enseigne, au-delà des initiatives de location, de test avec achat et de seconde main déjà en place. Ici, Decathlon propose une offre de location sur forfait mensuel, permettant au consommateur de louer du matériel sportif au lieu d’en acheter, le tout en privilégiant les produits de qualité. Avec un abonnement mensuel, vous pouvez utiliser tous les produits Decathlon que vous souhaitez, dans la mesure d’une valeur totale limitée. Le projet s’adresse avant tout aux familles avec des enfants qui grandissent et dont les pratiques sportives évoluent d’année en année.

Mais comment proposer un produit haut de gamme à un prix aussi attractif ? La réponse réside dans le calcul du prix : une fois celui-ci amorti par la location de base, le prix de l’article sera divisé par le nombre d’années de garantie pour fixer le nouveau prix de location.

Les formules d'abonnement

Trois formules d'abonnements sont proposées dans le cadre du programme We Play Circular. Chacune de ces formules donne accès, à mensualité fixe, à un certain montant cumulé de produits Decathlon dans le mois. Ces prix cumulés correspondent à leur valeur d'achat, et non leur valeur de location.

La montant maximal de location mensuel correspond à la valeur total des produits qu'un abonné peut louer au même moment. Par exemple, si une famille payant 40€/mois a déjà 950€ de produits en location au même moment, elle ne pourra pas louer d'autres produits d'une valeur de plus de 50€ sans rapporter en magasin, au préalable, une partie des produits qu'elle avait loué.

L’économie circulaire via la fonctionnalité

Nous sommes ici au cœur de l’économie de la fonctionnalité, qui établit une nouvelle relation entre l’offre et la demande, plus uniquement basée sur la vente de biens ou de services. La contractualisation repose sur les bénéfices et l’offre s’adapte aux besoins réels des personnes et des entreprises, ainsi qu’aux enjeux relatifs à la transition écologique.

Environ 80% du bilan carbone des entreprises de retail sont dus au produit : sa production, sa vente, son usage, sa fin de vie. Pour réduire nos émissions de carbone, une seule solution : prendre ce sujet à bras le corps (et c’est ce qu’à fait ici Decathlon Belgique).

L’équation de l’impact produit peut se poser de cette façon :
Volume d’articles produit x Qualité environnementale des produits

A ce jour, la plupart des acteurs se positionnent sur la deuxième partie de cette équation et les plus engagés d’entre eux estiment qu’en éco-concevant 100% de leur gamme, ils pourront réduire leurs émissions de CO2 de 16%. Il nous faut donc agir sur la première partie de l’équation et ça passe par une redirection des business models.

Pour en savoir plus sur les concepts d’économie circulaire et de fonctionnalité, et découvrir les initiatives développées au sein des entreprises de l’écosystème Acts and Facts, demandez le Rapport Business Models d'Acts and Facts (accessible uniquement aux collaborateurs de l'écosystème Acts and Facts).

RETROUVEZ AUSSI NOS ARTICLES SIMILAIRES

PAROLE D'EXPERTS

Mar 2024

"Vers la Neutralité Carbone en 2050 : Les Enseignements Clés du Nouveau Rapport de l'ADEME"

Le rapport de l'ADEME présente 4 scénarios pour atteindre la neutralité carbone en 2050, soulignant l'importance de la sobriété et de l'adaptation.

ÇA BOUGE

Jan 2024

La démarche volontaire de concertation des parties prenantes chez Voltalia

L’intégration des attentes des parties prenantes au cœur du développement de chaque projet.

ÇA BOUGE

Jan 2024

Ceetrus, une transformation du patrimoine foncier avec et pour le vivant

Etienne Dupuy, CEO de Ceetrus, nous présente le nouveau cadre d'impact défini par Ceetrus.

ÇA BOUGE

Jan 2024

3 Brasseurs nous expliquent leurs démarches d’éco-conception des recettes et de la bière. 

3 Brasseurs, avec Rizoa, a réduit l'impact environnemental de ses bières et recettes grâce à une démarche d'éco-conception.